Financement des associations : lettre au Premier Ministre

Dans un courrier adressé au Premier Ministre, Le Mouvement associatif interpelle le gouvernement sur le financement des associations et la consolidation de leur modèle.
En effet, la situation est grave. Par les différentes mutations et crises qui se sont succédées, la pérennité des associations est fortement mise à mal, rendant difficile l’action citoyenne au service de l’intérêt général.

Voici un extrait du courrier adressé à Gabriel Attal :
Monsieur le Premier ministre, si nous vous sollicitons, c’est parce que l’ensemble du secteur associatif est unanime sur la situation. Ces mutations opèrent un changement structurel du modèle associatif non lucratif. Il contraint les associations à un rôle d’opérateur là où la valeur associative transcende la simple question économique. Les associations sont avant tout des acteurs de l’intérêt général et du bien commun. Soutenir la vie associative, c’est contribuer à dynamiser l’énergie citoyenne dont nous avons tant besoin aujourd’hui. Les associations sont le catalyseur de la force citoyenne qui s’exprime dans tous les territoires. Elles valorisent le faire ensemble dans une période où nous regrettons la tendance à une forme de repli sur soi.

Par la suite, Le Mouvement associatif prévoit fin juin un temps d’échanges et de réflexion entre acteurs associatifs et pouvoirs publics pour identifier de façon conjointe les solutions.