Gel des contrats aidés : les réseaux réagissent


Non, Monsieur Macron, les contrats aidés ne sont pas inutiles!

SIGNEZ LA PÉTITION

 

A l’instar du Mouvement associatif, d’autres représentants du secteur associatif et du monde de l’ESS ont exprimé leur inquiétude, suite à la diminution des contrats aidés décidée par le gouvernement. Une cartographie des différentes initiatives est proposé par le RNMA ici. Vous retrouvez ci-après les communiqués publiés par les réseaux depuis l’annonce .

 

>> Le RNMA dénonce la volonté de recourir au dispositif du Service Civique pour faire face à la sous budgétisation des contrats aidés  | 18/09/2017

Alors que la vie associative est fondée sur des projets, une éthique et une multitude d’autres valeurs liées à l’engagement, nous ne pouvons accepter que le recours au dispositif du Service Civique soit un moyen parmi d’autres à mobiliser pour remédier à la sous budgétisation du dispositif des contrats aidés pour l’année 2017.

Lire le communiqué

 

>> L’UDES  donne la parole aux employeurs de l’économie sociale et solidaire  | 18/09/2017

Ces contrats représentent 7% des emplois dans l’économie sociale et solidaire soit 170 000 emplois au bénéfice des jeunes et des personnes éloignées de l’emploi.
80 000 jeunes ont déjà été embauchés en emplois d’avenir par les entreprises de l’économie sociale et solidaire : 1 jeune sur 2 a pu trouver le chemin d’un emploi durable grâce à la formation et à l’accompagnement dont il a bénéficié. .

Lire le communiqué

 

>> Le Mouves demande la mise en place d’un moratoire  | 11/09/2017

Après les promesses de campagne ambitieuses faites ces derniers mois à la société civile, la méthode employée pour mettre en œuvre ces mesures, sans aucune solution alternative, n’est pas acceptable. Le changement brutal des règles fait courir les plus grands risques et fragilise des projets et des structures à forte utilité sociale. Nombre d’acteurs ont intégré ces contrats dans leur équilibre budgétaire, parfois même à l’incitation des services de l’Etat devant mettre en œuvre des objectifs quantitatifs.

Lire le communiqué

 

>> Le RTES dénonce le gel brutal des contrats aidés et appelle à une réforme globale et concertée»  | 07/09/2017

Alors que les associations et collectivités employant des personnes en contrats aidés souhaitent, dans leur grande majorité, favoriser leur insertion et pérenniser leur emploi, cette annonce du gouvernement vient mettre en difficulté le développement de projets associatifs et la continuité de certains services publics. Notre réseau a démontré que des processus de qualité, pertinents, sont en marche dans les quartiers, souvent à l’initiative d’associations utilisant les emplois aidés.

Lire le communiqué

 

>> Le CAC, Collectif des Associations Citoyennes s’interroge : « Suppression des contrats aidés et autres coups de canifs dans le tissu associatif… Que cherche le gouvernement ? »  | 05/09/2017

Cette mesure, après d’autres fragilisant le monde associatif, et de l’économie sociale et solidaire (ESS) invite à se poser la question : quelle conception le président Emmanuel Macron, son gouvernement, sa majorité à l’Assemblée nationale ont-ils de la société ? Alors qu’ils se réclament de la « société civile », une série de dispositions et d’annonces gouvernementales démontrent un dédain, voire un mépris pour les associations, tout comme pour l’ensemble de la société civile hors « start-up » et « entrepreneurs ».

Lire le communiqué

 

>> Le RNMA, Réseau National des Maisons des Associations adresse une lettre ouverte au Président de la République afin d’alerter le Chef de l’Etat sur les conséquences de ces annonces inquiétantes pour le secteur associatif. | 04/09/2017

L’orientation politique à l’encontre du secteur associatif qui engendre ces premières décisions pénalisantes pour l’ensemble des associations de nos territoires nous inquiète. Elle nous apparaît en contradiction avec les engagement pris durant votre campagne, à savoir dans l’objectif 3 de votre programme, intitulé “Soutenir le modèle associatif” où vous vous engagiez à “donner aux associations les moyens d’assure le développement de leurs projets”.

Lire le communiqué

 

>> la Croix-Rouge française, la FEHAP, Nexem et UNICANCER souhaitent alerter le Gouvernement sur les conséquences de cette décision | 31/08/2017

Si le secteur social, médico-social et sanitaire semble devoir bénéficier d’arbitrages politiques plus favorables, la Croix-Rouge française, la FEHAP, Nexem et UNICANCER considèrent de leur responsabilité de rappeler l’importance de ces contrats pour l’activité associative dont les missions exigent de veiller à la qualité de l’accompagnement des personnes en situation de fragilité ou / et de perte d’autonomie.

Lire le communiqué

 

>> La Fédération Française des Banques Alimentaires s’inquiète de la suppression des contrats aidés | 31/08/2017

Ces salariés en contrat aidé accomplissent des missions essentielles à la continuité de service qu’exige l’aide alimentaire. Ils sont formés et présents tous les jours. Alors que le nombre de bénéficiaires de l’aide alimentaire augmente, c’est un coup dur porté à nos associations engagées au quotidien au service des personnes démunies.

Lire le communiqué

 

>> L’UDES alerte le gouvernement sur les conséquences économiques et sociales de la baisse annoncée sur le secteur associatif | 28/08/2017

Nous avons reçu ces derniers jours des témoignages alarmants d’associations qui, sans les contrats aidés, se voient dans l’impossibilité de pérenniser des postes pourtant indispensables à la cohésion sociale et au développement d’activités d’utilité sociale dans les territoires. Sur la base de ces remontées terrain et afin de faire un état des lieux des possibles conséquences de cette décision sur nos entreprises et leur public, nous demandons à être consultée par la Ministre du travail avant tout arbitrage sur les priorités de ciblage des contrats aidés pour le second semestre 2017.

Lire le communiqué

>>  La FNATH, association des accidentés de la vie publie une tribune : « Le milieu associatif devait être au coeur du quinquennat d’Emmanuel Macron, il est au contraire en train de mourir » | 28/08/2017

Coup sur coup, les associations ont connu cet été des votes ou annonces défavorables, remettant en cause l’existence même de nombreuse d’entre elles, impuissantes face à une Assemblée nationale ou un Gouvernement visiblement fermés à tout dialogue.

Lire la tribune

 

>> 7 associations de solidarité dont l’UNIOPSS et la Fédération des acteurs de la solidarité dénoncent un coup de massue pour l’emploi des plus précaires | 24/08/2017

En outre, les contrats aidés sont aussi essentiels à la vie de nombreux de nos territoires et de nos concitoyens. Sans l’aide financière qu’ils représentent, beaucoup d’associations mais aussi de collectivités locales ou d’entreprises ne pourraient mener à bien leurs activités, en particulier dans l’action sociale, culturelle et sportive, notamment auprès des enfants, des personnes âgées, ou encore des personnes en situation de handicap.

Lire le communiqué

 

>> Le CNEA s’inquiète et invite la Ministre à clarifier la situation | 21/08/2017

Face à la suspension soudaine de ces dispositifs et aux coups de rabot sur les subventions aux associations, nombreux sont les employeurs, mobilisés dans les territoires pour répondre au défi social de la formation et de l’employabilité de ce public sans emploi, qui se retrouvent dans l’impossibilité de faire face à leurs engagements contractuels.

Lire le communiqué