Service civique

LMA_service_civique

Accompagner les associations dans leurs projets d’accueil de volontaires : asso-service-civique.fr

Vous êtes une association et souhaitez recruter des services civiques ? Améliorer votre pratique d’accompagnement des jeunes volontaires ? Evaluer la qualité de votre dispositif d’accueil ?
Retrouvez toutes les étapes de la construction d’un projet d’accueil, des témoignages de pratiques, des vidéos d’accompagnement, des exemples de catalogue de missions,… sur le site de ressources animé par Le Mouvement associatif, en partenariat avec l’Agence du Service civique :  asso-service-civique.fr
Pourquoi cette campagne ?
Le service civique est devenu universel en 2015. Tout jeune, de 16 à 25 ans, qui en fait la demande doit se voir proposer une mission d’intérêt général dans une collectivité publique ou une association. Jusqu’ici, seule une demande sur quatre était honorée, faute de crédits publics et de missions disponibles.
Alors que 60 000 jeunes ont pu réaliser un service civique en 2015, le président de la République François Hollande a annoncé début janvier 2016 son souhait d’une « généralisation » du dispositif pour permettre à 350 000 jeunes de réaliser une mission d’engagement de service civique d’ici 2018. L’objectif est que le dispositif ait bénéficié à terme à la moitié d’une classe d’âge.
Un dispositif gagnant – gagnant
Les associations ont tout à gagner à s’engager pour que ce nouveau droit devienne une réalité. Par l’implication de leurs fédérations, unions, groupements ou coordinations, elles peuvent réussir un service civique décisif dans le parcours des jeunes et utile aux associations.
Le service civique est une réponse pertinente aux attentes des jeunes. De quoi ont-ils besoin ? Qu’on leur fasse confiance, qu’on leur permette d’être à la fois les acteurs et les bénéficiaires d’une expérience concrète de solidarité, d’y acquérir des compétences utiles à leur insertion sociale et professionnelle. Ils ont aussi besoin de réseaux relationnels, pour ceux qui n’en ont pas, faits de personnes bienveillantes qui, un jour, leur donneront un coup de pouce pour franchir un obstacle.
Les associations sont particulièrement bien placées pour répondre à ces attentes. Mais le service civique est aussi une très belle opportunité de renouvellement des associations elles-mêmes. Pas seulement en termes de générations mais aussi en termes de façon d’être et de travailler. L’énergie de la jeunesse, le regard neuf, les pratiques nouvelles – souvent plus coopératives, sont autant d’ingrédients qui pourraient permettre à nos organisations associatives de réussir les mutations qu’elles doivent conduire. Cela suppose, bien sûr, que le service civique ne soit pas considéré comme de la main d’œuvre bon marché ou comme un dispositif public de plus, mais bien comme un engagement politique de nos organisations.
La place déterminante des associations et de leurs fédérations 
Sur les cinq premières années du dispositif, les associations ont accueilli 87% des volontaires. Elles détiennent une réelle expertise de l’engagement de service civique. Les associations pionnières ont su inventer des modes de tutorat et d’accompagnement singuliers, qui prennent en compte l’activité du volontaire, sa formation pour l’action, mais aussi son projet d’avenir et sa sensibilisation à des enjeux de société. Elles ont montré la faculté du monde associatif à investir positivement le service civique.
Dans le cadre d’un déploiement à grande échelle du service civique, les associations, fédérations, unions ou coordinations, ont intérêt à se nourrir de l’expertise des associations pionnières. C’est dans cette optique que le Mouvement associatif a lancé la campagne « Les jeunes s’engagent, vous aussi engagez votre association dans le service civique ». Objectif : faire jouer la coopération inter-associative pour informer, accompagner et mutualiser les outils et bonnes pratiques des associations. Ce guide qui explicite les étapes clés à respecter pour développer le service civique dans une association en est un des éléments. Il a vocation à aider les associations dans l’élaboration de leurs projets d’accueil de volontaires.